logo ofaenr

 

 
 
 
fullscreen

Espace Adhérent

> > > > RTE publie le bilan électrique français 2011

RTE publie le bilan électrique français 2011

Le bilan électrique français 2011 rendu public par RTE le 19 janvier montre une réduction de la consommation électrique en France (478,2 TWh) de 6,8 % par rapport à 2010. Cette baisse s’explique par la conjonction de plusieurs éléments, notamment par les conditions climatiques plus clémentes observées au cours de l’année : 2011 a été l’année la plus chaude en France depuis 1900 selon Météo-France. De plus, le secteur de l’industrie a connu une diminution de sa consommation électrique au deuxième semestre 2011 (seules les PME/PMI montrent une tendance inverse). Cette baisse a également été observée chez les particuliers.

Le système électrique français a également légèrement évolué entre 2011 et 2010 : parallèlement à une hausse de la production nucléaire (421,1 TWh, soit +3,2 %), la production d’électricité issue des énergies renouvelables hors hydraulique a elle aussi augmenté (19,3 TWh soit +26,4 %). Fin 2011, la capacité installée éolienne s’élevait à 6.640 MW (+15,2 %) tandis que le photovoltaïque comptait 2.230 MW installés (+153,8 %). La production d’électricité se chiffrait respectivement à 11,9 TWh pour l’éolien (+22,8 %) et 1,8 TWh pour le PV (+208,7 %). Par ailleurs, il est à noter que le solde français des échanges contractuels frontaliers est exportateur en 2011 (55,7 TWh) et retrouve ainsi un niveau comparable à celui de 2007. Le volume des investissements de RTE s’élevait à environ 1,18 milliard d’euros en 2011. Cette enveloppe devrait atteindre 1,39 milliard d’euros en 2012, soit une augmentation de près de 18%. Une présentation résumant les grandes lignes du bilan électrique 2011 est disponible sur le site internet de RTE.

Retour aux actualités