logo ofaenr

 

 
 
 
fullscreen

Espace Adhérent

> > > > Le prélèvement EEG tombe à son niveau le plus bas en 2022

Le prélèvement EEG tombe à son niveau le plus bas en 2022

Le 15 octobre, les gestionnaires de réseaux allemands ont annoncé le montant du prélèvement EEG (EEG-Umlage) pour 2022 (communiqué de presse, en allemand). Ainsi, le prélèvement destiné à couvrir les coûts de l’électricité rémunérée au titre de la Loi sur les énergies renouvelables (EEG) s’élèvera à 3,723 c€/kWh l’année prochaine. Cela signifie que le prélèvement EEG diminuera considérablement, à savoir de près de 43 % et atteindra son niveau le plus bas depuis 10 ans (il s’élevait à 6,5 c€/kWh en 2021). La principale raison de cette forte baisse est la hausse significative des prix de l’électricité en Bourse, entrainant ainsi une réduction des montants à allouer aux projets d’énergies renouvelables bénéficiant de compléments de rémunération. En outre, les centrales mises en œuvre dans le cadre de la EEG des premières années, dont les rémunérations sont élevées, arrivent au terme de leur période de soutien de 20 ans.

Retour aux actualités