fullscreen

Espace Adhérent

> > > > Chiffres du marché de l’électricité et de l’échange de quotas d’émission

Chiffres du marché de l’électricité et de l’échange de quotas d’émission

Dans un communiqué de presse (en allemand) du 3 janvier, l’Agence fédérale allemande des réseaux (Bundesnetzagentur, BNetzA) a présenté les données du marché de l’électricité pour l’année passée. Ainsi, la part d’électricité produite à partir d’énergies renouvelables a augmenté de près de sept points de pourcentage pour atteindre 55 %, avec 31 % d’électricité produite à partir d’énergie éolienne terrestre et en mer. Une part de 12,1 % de la production totale a été couverte par l’électricité photovoltaïque, 8,4 % par la biomasse et 3,4 % par l’énergie hydraulique et les autres énergies renouvelables. La production totale d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelables s’est élevée à 251,2 TWh. Celle issue des énergies conventionnelles a baissé de 24 % pour atteindre 197,2 TWh. Enfin, les importations d’énergie ont augmenté de 63 % pour atteindre 33,2 TWh, tandis que les exportations ont diminué de 24,7 % pour atteindre 42,4 TWh.

Par ailleurs, l’Office fédéral de l’environnement (Umweltbundesamt, UBA) a fait état dans un communiqué de presse (en allemand) du 4 janvier des recettes issues du système d’échange de quotas d’émission national et européen. En 2023 ont été enregistrées les recettes les plus élevées jamais obtenues, qui se sont élevées à plus de 18 milliards d’euros au total, soit une augmentation de 40 %. Ce montant se répartit entre l’échange de quotas d’émission européen (EU-ETS) et l’échange de quotas d’émission national (nationalen Emissionshandelssystem, nEHS). Dans le cadre du système européen EU-ETS, des quotas sont négociés pour les émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs de l’énergie et de l’industrie énergo-intensive, ainsi que du trafic aérien intra-européen. Selon l’UBA, les recettes dans ce domaine se sont élevées à 7,7 milliards d’euros. Dans le cadre du nEHS, qui concerne les secteurs du chauffage et du transport, les recettes sont passées de 6,4 milliards d’euros à 10,7 milliards d’euros en 2023, ce qui représente une augmentation de 67 % par rapport à l’année précédente.

Retour aux actualités