logo ofaenr

 

 
 
 
fullscreen

Espace Adhérent

> > > > Baisse des émissions de gaz à effet de serre en Allemagne en 2019

Baisse des émissions de gaz à effet de serre en Allemagne en 2019

Le bilan provisoire (en allemand) sur les émissions de gaz à effet de serre établi par l’Agence fédérale de l’environnement (Umweltbundesamt, UBA) montre qu’en 2019, les émissions de gaz à effet de serre ont reculé de 6,3 % en Allemagne par rapport à 2018, et de 37,5 % par rapport à 1990, atteignant un total de 805 millions de tonnes. La réduction d’émissions la plus importante s’observe dans le secteur de l’énergie, avec près de 51 millions de tonnes de CO2, ce qui représente 16,7 % de moins qu’en 2018, tandis que les émissions dans le bâtiment et les transports ont augmenté. La baisse des émissions de CO2 dans le secteur de l’énergie s’explique d’abord par le remplacement d’une partie de la production électrique issue du charbon par le gaz, du fait du doublement du prix du certificat sur le marché carbone européen (EU-ETS) mais aussi par l’importante contribution des énergies renouvelables à la production d’électricité en 2019, notamment de l’énergie solaire et éolienne. En effet, la part de ces énergies a progressé de 4,3 points dans la consommation brute d’électricité, atteignant 42,1 %, mais a stagné dans les transports (5,6 %) et la chaleur (14,5 %) (Source : UBA). La progression de la production renouvelable est toutefois principalement due à des conditions météorologiques favorables. L’objectif de l’Allemagne est d’atteindre un niveau d’émissions de gaz à effet de serre de 40 % inférieur à celui de 1990 d’ici 2020. D’après des informations du think tank Agora Energiewende, cet objectif pourrait être atteint et même dépassé sous l’effet de la crise du Covid-19 et de l’hiver particulièrement doux, avec une réduction des émissions prévue de 40 à 45 % par rapport à 1990. Il note toutefois que ces deux facteurs sont conjoncturels.

Retour aux actualités