logo ofaenr

 

 
 
 
fullscreen

Espace Adhérent

> > > > Résultat des appels d'offres solaires publiés

Résultat des appels d'offres solaires publiés

Delphine Batho, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, a révélé le 27 juillet les résultats des deux appels d’offres relatifs à la construction d’installations solaires photovoltaïques et thermodynamiques.

Concernant l’appel d’offres pour les installations sur bâtiments entre 100 et 250 kW, il s'agit des résultats de la deuxième période de candidature d'un ensemble de sept appels d'offres lancés entre 2011 et 2013. Le gouvernement a retenu 109 projets pour une puissance globale de 21 MW. En mars cette année, au cours d'une première vague d'attributions sur la même catégorie de projets (100 - 250 kW), des projets d'une puissance totale de 45 MW avaient été retenus.

Les 105 projets retenus dans le second appel d'offres pour les installations supérieures à 250 kW représentent une puissance totale de 520 MW (photovoltaïque, photovoltaïque à concentration et solaire thermodynamique confondu). L’ensemble des projets choisis devraient générer un investissement cumulé de près d'un milliard d'euros dans les deux ans à venir, a souligné le ministère.

Pour annoncer les modalités des prochaines tranches d'appel d'offres pour l'énergie solaire, le gouvernement souhaite attendre la publication de deux rapports qu’il a commandités sur la filière solaire et sur la filière éolienne. Ces rapports, qui devraient être remis au gouvernement le 13 septembre, ont pour but d'analyser la situation économique du secteur solaire et éolien en France, notamment au regard de la compétitivité et de l'emploi. Enfin, le débat national sur la transition énergétique, dont le lancement est prévu pour cet automne, devrait permettre de définir un cadre durable pour cette énergie afin de donner une visibilité et une stabilité des règles aux entreprises, souligne la ministre.

Les syndicats français du solaire ont de leur côté rappelé à Delphine Batho les mesures qu’ils proposent pour l’encadrement du photovoltaïque en France. Le SER propose ainsi de doubler le volume annuel cible, aujourd’hui de 450 MW, de l’appel d’offres photovoltaïque, de revoir le mécanisme de baisse trimestrielle le long d'un « mini-corridor » des tarifs et relever la puissance éligible au tarif d’achat à 250 kW contre 100 kW aujourd’hui. Les propositions d'Enerplan peuvent être consultées ici.

Retour aux actualités