logo ofaenr

 

 
 
 
fullscreen

Espace Adhérent

> > > > Publication des lauréats du 1er appel d'offres photovoltaïque transfrontalier avec le Danemark

Publication des lauréats du 1er appel d'offres photovoltaïque transfrontalier avec le Danemark

L'Agence fédérale allemande des réseaux (Bundesnetzagentur, BNetzA) a publié fin novembre sur son site web (en allemand)  la liste des lauréats au premier appel d’offres photovoltaïque transfrontalier pilote avec le Danemark, pour lequel les offres avaient été déposées du 12 octobre au 23 novembre dernier. 43 offres pour des projets sur les territoires allemand et danois d’un volume total de 297 MW ont été envoyées. Au final, cinq installations photovoltaïques d’un volume totale de 50 MW ont été sélectionnées : Il s’agit de cinq projets sur des terres agricoles danoises, dont les installations prévues affichent la puissance maximale éligible de 10 MWc dans cet appel d'offres. Tous les 26 projets (143 MW) déposés pour des réalisations en Allemagne ont été écartés en raison d'un prix trop élevé. Le prix déposé pour les cinq projets lauréats était de 5,38 c€/kWh, soit bien en dessous de la valeur maximale éligible de 11,09 c€/kWh et presque 2 c€ en dessous de la valeur de référence moyenne (7,25 c€/kWh) des projets retenus lors de la dernière période de l’appel d'offres photovoltaïque à l’échelle nationale.

Selon la loi allemande sur les énergies renouvelables (Erneuerbare-Energien-Gesetz, EEG), l’Allemagne s’est engagée à attribuer chaque année à partir de 2017 un soutien à des installations situées dans d’autres États membres à hauteur de 5 % de sa capacité renouvelable installée (cf. la communication (en allemand) du BMWi du mois de mars 2016, traduite en français par l’OFATE). Dans ce contexte, le ministre allemand de l'Économie et de l'Énergie, Sigmar Gabriel, a adopté le 11 juillet 2016 une ordonnance (en allemand) relative à des appels d'offres transfrontaliers portant sur la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables. Cette ordonnance conditionne l’octroi de ces projets transfrontaliers à la conclusion d’un accord de droit international, au respect du principe de réciprocité ainsi qu´à la démonstration de la possibilité d’un transport « physique ».

Le premier appel d’offres transfrontalier avec le Danemark s’appuie sur un accord de coopération entre l'Allemagne et le Danemark (en allemand). En contrepartie de l'ouverture du marché électrique allemand,  le Danemark s’est engagé à ouvrir son appel d’offres national à des installations situées en Allemagne à hauteur de 2,4 MW. La période de candidature de cet appel d’offres, qui porte sur un volume total de 20 MW, s’est clôturée le 8 décembre dernier.

Retour aux actualités