logo ofaenr

 

 
 
 
fullscreen

Espace Adhérent

> > > > Niveau record du photovoltaïque en Allemagne

Niveau record du photovoltaïque en Allemagne

Dans son bilan annuel, le Syndicat du solaire allemand BSW-Solar a fait état d’un nouveau record dans la production d’électricité photovoltaïque en Allemagne : en 2011, plus de 18 milliards de kWh solaires ont été injectés dans le réseau allemand contre 11,6 milliards en 2010. Le 9 janvier, l’Agence fédérale des réseaux a également publié les statistiques provisoires relatives à la capacité photovoltaïque installée en Allemagne en 2011. Ils font état de 7.500 MW photovoltaïques installés, dont 3.000 MW au seul mois de décembre. Ainsi, la capacité totale installée en Allemagne fin 2011 est de presque 25 MW. Les chiffres présentés par l’Agence seront détaillés au mois de mars.

Ces chiffres inattendus ont relancé le débat autour du système de soutien approprié pour ramener le développement photovoltaïque à un rythme de croissance de 3.500 MW maximum par an. Le président de l’Agence, Matthias Kurth, indique que si le rythme de croissance photovoltaïque restait aussi soutenu au cours des prochaines années, les valeurs prévues pour 2022 dans le cadre du scénario de développement des réseaux électriques seront atteintes au plus tard fin 2015.

Le BSW-Solar ainsi que le Ministère allemand de l’environnement soulignent néanmoins les effets positifs du mécanisme de « corridor respirant » (dégression semestrielle des tarifs en fonction du nombre de nouvelles installations sur une période fixe) tel qu’il a été instauré par la loi EEG 2012. Pour preuve, le ministère indique notamment que de janvier à septembre 2011, une puissance totale de 3.400 MW a été installée contre 7.400 MW pendant la même période en 2010. Selon le BSW-Solar, le fait que 3.000 MW aient été installés pendant le seul mois de décembre 2011 est dû à un chevauchement de plusieurs effets, dont un début d’hiver doux, l’annonce, dès l’automne 2011, de la baisse des tarifs à hauteur de 15 % au 1er janvier 2012, ainsi que l’anticipation de l’introduction d’un éventuel cap annuel sur le volume d’installations pouvant bénéficier du tarif d’achat.

Retour aux actualités