logo ofaenr

 

 
 
 
fullscreen

Espace Adhérent

> > > > Des prix des systèmes de stockage de l’énergie solaire en forte baisse

Des prix des systèmes de stockage de l’énergie solaire en forte baisse

Selon des enquêtes (en allemand) menées par le Syndicat allemand de l’énergie solaire (BSW Solar) et le salon sur le stockage « ees Europe », les coûts d'acquisition des systèmes de stockage photovoltaïques clé en main destinés aux ménages auraient chuté de plus de 30 % au cours des 24 derniers mois, grâce aux économies d'échelle et au progrès technologique. Selon les chiffres du BSW-Solar, l’Allemagne compterait aujourd’hui 40 000 systèmes de stockage photovoltaïque, se trouvant pour la plupart d’entre eux dans des maisons privées ou des petites entreprises. D’après une analyse de l’Agence allemande pour les énergies renouvelables (Agentur für Erneuerbare Energien, AEE), l’installation de nouveaux systèmes de stockage en 2015 en Allemagne se serait portée à 19 000 et aurait ainsi été quasiment multipliée par deux par rapport à l'année précédente. Le Land de Bavière aurait enregistré la plus forte croissance, avec 6 637 nouvelles installations. Selon le BSW-Solar, un tiers des nouvelles installations photovoltaïques chez des ménages allemands seraient associées à un système de stockage. Par ailleurs, le BSW-Solar prévoit un doublement de la demande tous les deux ans et cela au moins jusqu’en 2020. Cet essor serait principalement dû à la baisse des prix et la volonté croissante d'un approvisionnement en électricité plus indépendant du réseau.

Début mars 2016, le programme national de soutien aux batteries de stockage pour l’énergie solaire a été relancé. Il prévoit des aides financières pour l’achat de batteries via la banque publique pour l’investissement allemande KfW. Elles prennent la forme de prêts à taux préférentiels et de subventions sur les coûts d’achat du système de stockage. Depuis le mois de juillet, la subvention allouée par la KfW, qui décroît progressivement à chaque semestre, s’élève à 22 % des coûts éligibles. Au second trimestre 2016, la KfW a enregistré environ 3 300 nouvelles demandes

Retour aux actualités