logo ofaenr

 

 
 
 
fullscreen

Espace Adhérent

> > > Stagnation du déploiement éolien en Allemagne

Stagnation du déploiement éolien en Allemagne

Au premier semestre 2019, seulement 35 nouvelles éoliennes terrestres d’une puissance de 231 MW ont été rajoutées au parc existant allemand. Au total, 86 installations ont été installées et 51 installations démantelées. Cela représente une baisse de plus de 80 % par rapport à la même période de l’année précédente. Avec 15 installations, la plupart des turbines ont été installées en Rhénanie-Palatinat. Dans le Schleswig-Holstein, seulement deux turbines ont été raccordées. En outre, 42 éoliennes en mer d’une puissance installée de 252 MW ont injecté de l’électricité dans le réseau pour la première fois. Les chiffres complets de Deutsche WindGuard portant sur le premier semestre 2019 sont disponibles sur ce lien (en allemand).

En plus de la poursuite des travaux prévus dans le cadre du groupe de travail sur l’acceptabilité menés par la coalition gouvernementale et de la prochaine réunion du cabinet climat du gouvernement fédéral le 20 septembre prochain, il a été organisé par le ministre de l’Économie et de l’Énergie, Peter Altmaier, un sommet sur l’énergie éolienne terrestre le 5 septembre dernier. Ce sommet avait pour objectif de faire face aux difficultés de la filière allemande et de clarifier les mesures pouvant être prises par le secteur public afin d’améliorer les conditions de développement de l’énergie éolienne en Allemagne. Au total, 50 participants se sont réunis – parmi eux, des ministres de Länder, des initiatives citoyennes, diverses associations et plusieurs entreprises. Parmi les raisons expliquant le ralentissement du déploiement de nouvelles installations éoliennes, ont été identifiées : la situation en matière d’autorisations, le manque de sites, la hausse des recours par des associations de protection de la nature, des conflits avec le contrôle du trafic aérien.

Retour aux actualités