logo ofaenr

 

 
 
 
fullscreen

Espace Adhérent

> > > Renforcer la compétitivité de la filière biométhane française

Renforcer la compétitivité de la filière biométhane française

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) d’août 2015 a fixé un objectif d’intégration de 10 % de gaz renouvelable dans la consommation totale de gaz en France à horizon 2030. La filière biométhane française se trouve en plein développement et souhaite contribuer à l’atteinte de cet objectif.

Plusieurs acteurs représentants la filière (GRDF, GRTgaz, le Club Biogaz de l’ATEE et le Syndicat des Énergies Renouvelables) se sont associés dans l’élaboration d’une feuille de route, explorant des pistes pour renforcer la compétitivité de la filière biométhane française.

Les trois unités types en France ont une capacité d’injection de 100 à 300 Nm3/h. Les coûts complets de production du biométhane varient entre 94 et 122 €/MWh. À l’heure actuelle,  ces unités ont encore besoin du soutien pour être viables économiquement et pour permettre l’émergence de cette filière.

À moyen terme (2025-2030), les coûts de production du biométhane devraient se situer entre 65 et 85 €/MWh, soit une baisse de l’ordre de 30 % du coût de production par rapport à la situation actuelle.

La synthèse des conclusions de l’étude a été publiée le 30 octobre 2018. Le rapport complet paraîtra fin 2018.

Retour aux actualités