logo ofaenr

 

 
 
 
fullscreen

Espace Adhérent

> > > > Statistiques sur le développement des EnR au 4ème semestre 2019

Statistiques sur le développement des EnR au 4ème semestre 2019

Selon les statistiques sur les énergies renouvelables du ministère français de la Transition écologique et solidaire (MTES) pour le quatrième trimestre 2019, le parc éolien français a atteint une puissance de 16,6 GW au 31 décembre 2019. En 2019, 135 nouvelles installations éoliennes ont été raccordées, correspondant à 1 396 MW, ce qui est inférieur de 11 % au niveau de 2018. 27 % de la puissance du parc éolien national est située dans les Hauts-de-France et 23 % dans le Grand Est, avec respectivement 4,5 GW et 3,6 GW. Dans les Hauts-de-France, 533 MW ont d’ailleurs été raccordés en 2019. En 2019, la production éolienne a représenté 7,2 % de la consommation électrique nationale et a atteint presque 11,5 TWh au quatrième trimestre.

La puissance du parc solaire photovoltaïque a, quant à elle, atteint 9,9 GW fin 2019 avec 966 MW raccordés au cours de l’année. Parmi les installations raccordées en 2019, 669 MW sont concentrés dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Au 31 décembre 2019, ces quatre régions disposaient de 69 % de la puissance totale raccordée en France. La puissance des projets en attente s’élève à 7,0 GW et parmi ces projets, 18 172 installations, soit presque 1,6 GW, disposent d’une convention de raccordement signée. En 2019, la production d’électricité solaire photovoltaïque s’est élevée à 11,6 TWh et a ainsi représenté 2,5 % de la consommation électrique nationale.

La production d’électricité à partir de biogaz représente 0,5 % de la consommation électrique française et s’élevait, à la fin du quatrième trimestre 2019, à 2,3 TWh. Les 776 installations raccordées en France au 31 décembre 2019 représentent une capacité totale de 493 MW. L’Ile-de-France, avec 76 MW installés et le Grand Est, avec 70 MW installés, sont les régions disposant du plus de puissance installée, bien qu’aucune nouvelle puissance n’ait été raccordée en Ile-de-France en 2019. Les installations injectant du biométhane dans les réseaux de gaz naturel ont progressé en 2019, avec une capacité supplémentaire de 829 GWh/an. La capacité de ces installations s’élève désormais à 2,2 TWh/an. Les Hauts-de-France, le Grand Est, la Bretagne et l’Ile de France totalisent 51 % des capacités installées.

Retour aux actualités